Saut au contenu

Un.e chargé.e de projets - Département Santé

print
  • 27/05/2019
    Date limite de réponse
  • CDD
    Type de contrat
  • Paris, siège social
    Lieu

Direction

Direction des Opérations

Mission

Au sein de département santé et de la direction des opérations, sous la supervision d’un.e responsable de pôle qui oriente et encadre son rôle au sein des équipes de chargés de projets, l’assistant.e de projets intervient en appui sur la gestion administrative, logistique et financière des projets. Il/elle peut être placé.e en particulier sous la coordination d’un.e chargé.e de projets.

 

L’étendue des missions, activités et responsabilités du/de la chargé.e de projets est fixée dans le cadre du rôle qui lui est confié au sein de son département. Il/elle aura la responsabilité de la conduite de projets sur un ou plusieurs pays d’intervention.

La liste suivante n’est pas exhaustive, les missions et activités énoncées ne sont pas limitatives.

Le/ la chargé.e pourra apporter son expertise thématique sur les projets qui lui est confié et sur les réponses aux appels d’offre.

 

Identification des opportunités et contribution au développement du département.

• Participe aux activités de veille dans les domaines d'intervention du département, notamment par le biais des remontées d'information obtenues dans l'environnement des projets en cours.

• Participe aux activités de promotion et de prospection auprès des maîtrises d'ouvrages, bailleurs et bénéficiaires.

• Participe au développement du département et contribue à la définition des orientations du département.

 

Conception des avant-projets et rédaction technique et financière des offres.

• Participe à l’analyse des appels à projets, à la rédaction des cahiers des charges ou des termes de référence.

• Identifie les ressources nécessaires (partenaires, experts, prestataires...) et prépare la contractualisation.

• En lien avec son responsable de pôle et/ou la direction du département, élabore les offres financières et techniques (canevas méthodologiques, rédaction des méthodologies, cadre logique, planning des activités...).

• Elabore les CV des experts présentés dans les offres.

• Elabore le budget du projet (composantes techniques et ressources humaines).

 

Phase de conduite : mise en œuvre des objectifs qualitatifs et quantitatifs d’un projet ou programme dans le respect des contraintes fixées.

• Responsable au quotidien de la conduite des projets en assurant leur coordination technique, l’appui à la mise en œuvre des actions, l'animation de(s) l’équipe(s) du projet (suivi des experts terrains, organisation des réunions, production des CR…) et les relations avec les prestataires et partenaires.

• Assure le suivi technique et financier des projets selon les procédures en vigueur, gère les appuis logistiques, (voyages et missions, frais, moyens divers de fonctionnement...).

• Contribue à la visibilité et aux activités de communication sur le projet.

• Assure une bonne circulation de l’information et maintient de bonnes relations de collaboration avec l'ensemble des parties prenantes à ses projets, en particulier les services des ambassades des pays concernés et les autorités locales et internationales.

 

Processus de capitalisation

• Participe à la valorisation des retours d'expérience et à la diffusion des bonnes pratiques (rédaction de fiches et manuels, mises à jour, partage d'expérience en tant que formateur ou référent...).

• Participe aux travaux visant à l’amélioration fonctionnelle et technique de l’offre de l’établissement (R&D, innovation, marketing) et organisationnelle du département (organisation et qualité).

 

Le/la chargé.e de projets travaillera essentiellement sur un portefeuille de projets existants ou à développer au sein du pôle de rattachement. Ces projets viseront à renforcer les capacités des pays dans le domaine de la santé publique et plus particulièrement sur la mise en œuvre de la stratégie de la France en santé mondiale et singulièrement sur les questions liées à la sécurisation des produits sanguins et sur questions de vaccination. Il/elle pourra être mobilisé.e sur les autres thématiques couvertes dans ce pôle : Gouvernance sanitaire ou hospitalière, les ressources humaines en santé/sécurité des patients et des soignants…. Il/elle gérera un ensemble de projets sur un ou plusieurs pays. Ces projets pourront être financés sur des crédits d’intervention ou commande publique, mais également sur des financements externes (GAVI, UE, Banque Mondiale, banques de développement…).

Qualifications et compétences

  • Master 2 en santé publique, coopération internationale, relations internationales
  • Bonne connaissance des mécanismes de coopération et de l’aide publique au développement, en particulier des bailleurs de fonds UE, Banque mondiale, banques de développement
  • Maîtrise des fondamentaux de la gestion de projet, en particulier de la gestion financière
  • Capacité à travailler en anglais considérée comme un atout (oral et écrit),
  • Capacités rédactionnelle et de synthèse,
  • Maîtrise des logiciels bureautiques (Pack Office, Outlook, Internet), notamment d’Excel,
  • Sens de l’organisation et de la rigueur,
  • Sens de la diplomatie et capacité d’adaptation,
  • Réactivité, autonomie - travail en équipe.
Connaissance des bailleurs comme GAVI, UE, BID sera considérée comme un atout

Expérience professionnelle

Expérience réussie d’environ 6 ans sur des projets de coopération, de préférence en santé.

Date de prise de fonctions

27/05/2019

Rémunération

selon profil