Lutte contre les pandémies

print
Les pandémies désignent les épidémies qui s’étendent à grande échelle et affectent les populations au niveau d’un continent ou se propagent mondialement. Dans le secteur de la santé, le vocable désigne notamment le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme qui sont les trois pandémies qui ont gravement affecté la santé des populations dans les pays à ressources limitées ces 20 dernières années. Expertise France, dont l’expérience en matière de lutte contre les pandémies est ancienne, reste résolument engagée sur ces enjeux de santé mondiale.

En 2017, le VIH-sida, la tuberculose et le paludisme ont causé la mort de 2,5 millions de personnes. Ces maladies infectieuses restent un enjeu majeur de la santé mondiale. La France est fortement
engagée aux côtés du Fonds mondial et d’Unitaid pour atteindre l’éradication de ces pandémies d’ici à 2030.

Agence publique de coopération technique internationale, Expertise France participe à cet effort et soutient des projets afin de permettre aux pays partenaires d’atteindre les objectifs de lutte contre les maladies.

Elle mobilise pour cela un large vivier d'experts techniques, notamment français et francophones, déployés sur le terrain dans une logique de renforcement des capacités des personnels de santé, de la société civile et des administrations centrales.

 

Nos objectifs

• Renforcer les capacités des acteurs nationaux pour l’accès, la gestion et la mise en oeuvre des subventions du Fonds mondial

• Contribuer à l’amélioration des environnements, en agissant pour le renforcement des systèmes de santé

• Promouvoir l’adoption d’approches innovantes étayées par des données probantes au service de la lutte contre les pandémies

 

Nos principaux projets


L'Initiative 5%

Véritable accélérateur de l’accès aux financements du Fonds mondial et promoteur des changements de pratiques et de politiques de santé, l’Initiative 5 % apporte depuis 2011 une assistance technique à plusieurs dizaines de pays éligibles au Fonds mondial, à travers :

La mise en œuvre de missions d’expertise à la demande des acteurs de la santé des pays, notamment francophones : cet appui permet de renforcer leur accès aux financements du Fonds mondial et d’accroître l’efficacité des subventions sur le terrain.

Le financement de projets catalytiques visant à renforcer l’impact des programmes du Fonds mondial : via des appels à propositions, l’Initiative 5% apporte son soutien à une multiplicité d’acteurs (société civile, ONG internationales, laboratoires de recherche, institutions sanitaires publiques).
 

A lire aussi : Un nouvel élan pour l'Initiative 5%


L’Initiative 5 % est financée et placée sous la tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, et est doté d’un comité de pilotage réunissant représentants de l’AFD, monde de la recherche, ministère des Solidarités et de la Santé et membres de la société civile.

En savoir plus : www.initiative5pour100.fr

 

OPP-ERA : améliorer le suivi des personnes vivant avec le VIH

2013-2019 – UNITAID, ANRS

Sous la direction scientifique de l’ANRS, ce projet mis en œuvre par Solthis, Expertise France et Sidaction a permis d’augmenter l’accès aux tests de charge virale et de l’intégrer aux systèmes de santé dans 4 pays : le Burundi, la Côte d'Ivoire, le Cameroun et la Guinée.

Au total, 300 personnels de santé ont été formés et 11 laboratoires réhabilités et équipés. Plus de 180 000 charges virales ont été réalisées, grâce à une disponibilité continue des produits de santé et à des systèmes de collecte des prélèvements et de rendu des résultats organisés. Expertise France était en charge du volet ivoirien et camerounais de ce projet.


Découvrez le webdocumentaire sur OPP-ERA : webdoc-chargevirale.solthis.org

 

Népal : améliorer la qualité de la prise en charge du VIH

2016-2019 – 1 M € (FONDS MONDIAL)

Le ministère de la Santé du Népal, à travers l’ONG Save the Children et le Fonds mondial, a sollicité Expertise France pour mettre en oeuvre un projet de renforcement des capacités nationales en matière de prise en charge des personnes vivant avec le VIH.

Ce projet a mêlé appui résidentiel sur des aspects cliniques et missions d’expertises perlées sur des expertises spécifiques : pédiatrie, pharmacie, virologie. Il a permis de renforcer les capacités de 200 soignants issus de 50 institutions différentes (clinicien.ne.s VIH, infirmiers.ères, pharmaciens) en
matière de gestion et de surveillance des patients VIH (enfants, adolescents et adultes) sur une dizaine de sites dans tout le pays.

Dernières publications