Appui à l’emploi au Burkina Faso : les premiers certificats de qualification de base délivrés

print
Burkina Faso
Dans le cadre du Programme d’appui à l’emploi dans les zones frontalières du Burkina Faso financé par l’Union européenne, le ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, appuyé par Expertise France, a rendu opérationnel le certificat de qualification de base (CQB). Sorte de pré-qualification professionnelle permettant d’acquérir ou de réacquérir les compétences de base nécessaires à la pratique d’un métier, le CQB doit contribuer à améliorer l’employabilité et donc l’insertion professionnelle des jeunes et des femmes dans les trois régions du Nord, du Sahel et de la Boucle du Mouhoun.

Depuis juillet 2017, Expertise France met en œuvre le Programme d’appui à l’emploi dans les zones frontalières du Burkina Faso (Nord, Sahel et Boucle du Mouhoun) financé par l’Union européenne. A travers de ce programme, 33 organisations de la société civile et collectivités locales ont reçu des financements et un accompagnement technique rapproché pour former et accompagner dans l’emploi 8 000 jeunes et femmes.

Les jeunes et les femmes sont particulièrement victimes de la dégradation continue des conditions sécuritaires et sociales dans ces régions. A cela s’ajoutent aujourd’hui les conséquences économiques de la crise COVID-19. L’accès à un emploi durable, et donc une source de revenus fiable, est un important vecteur de stabilité et d’espoir pour ces populations.

Le CQB, un titre professionnel reconnu

Afin de garantir la qualité des formations délivrées et la durabilité des résultats du projet, Expertise France et le ministère burkinabé de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes ont fait le choix de rendre opérationnel un niveau de certification inédit au Burkina Faso: le certificat de qualification de base (CQB), sorte de pré-qualification professionnelle permettant de d’acquérir ou réacquérir les compétences de base nécessaires à la pratique d’un métier.

Première nationale, cette certification, offre la possibilité à toutes les personnes sans qualification préalable, ou ayant un faible niveau de qualification, de disposer d’un titre professionnel reconnu dans leur domaine de compétence.

 

Qu'est-ce que le CQB ?


Cet outil de qualification, initialement créé en 2012 par décret présidentiel, est un titre qui certifie les compétences professionnelles acquises par l’apprentissage. Le CQB pourrait ainsi permettre de ré-alphabétiser et de pré-qualifier sur des métiers spécifiques (bâtiment, agriculture, mine, mécanique…) pour redonner confiance aux jeunes et aux femmes exclus du système scolaire et permettre à ceux qui le désirent de valoriser leur expérience professionnelle, de créer leur propre activité et de reprendre un cycle de formation supérieur (CQP).

Une campagne de certification lancée en 2020

Après avoir conçu avec le ministère et les professionnels des métiers concernés (électricité, mécanique, coiffure, couture, assistante maternelle, transformation de céréales, élevage etc.), 25 référentiels de formation et de certification, les 33 partenaires de mise en œuvre du programme ont formé plus de 8 000 jeunes et femmes depuis octobre 2018, formations qui devaient s’achever sur une campagne de certification concernant plus de 3 000 jeunes et femmes dans les trois régions d’intervention du Programme.

Cette campagne de certification a commencé en février 2020 avec l’appui du Secrétariat permanent en charge de la certification (SP/CNC), de la direction générale de la Formation professionnelle (DGFP) et des partenaires de mise en œuvre du Programme d’appui à l’emploi.

70 certifiés dans la région Sahel

En raison des mesures prise pour lutter contre la propagation du Covid-19, seul le projet porté par la Direction régionale de l’agence nationale pour la promotion de l’emploi (DR-ANPE) du Sahel, a réussi à organiser l’examen de certification au profit de ses bénéficiaires. A l’issue de cette première session de certification, les résultats sont probants. Sur un effectif de 75 inscrits pour l’examen de certification, 70 ont répondu présents et ont été déclarés admis à l’issue des épreuves.

Les bénéficiaires du projet porté par la DR ANPE de la Région du Sahel ont ainsi été certifiés en pose de carrelage, électricité solaire et peinture en bâtiment.

Ouverture des sujets et déroulé de l'examen de certification

 

Ces résultats démontrent d’une part la qualité des formations dispensées et d’autre part l’intérêt accordé par les bénéficiaires du projet à ce titre professionnel.

Les 3 000 participants aux formations CQB des autres projets du Programme d’appui à l’emploi attendent maintenant que les sessions de certification reprennent afin d’entrer en possession de leur premier titre professionnel. Un planning a déjà été établi par Expertise France et ses partenaires en charge de la certification pour une reprise de la campagne de certification mi-juin 2020, date à confirmer selon l’évolution de la situation sanitaire au Burkina Faso.

En savoir plus sur le programme

Dernières publications