Fin de l’épidémie d’Ebola en Guinée : structurer durablement le système de santé et anticiper les crises

print
Guinée
Le 1er juin, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la fin de la transmission du virus Ebola en République de Guinée. À cette occasion, une cérémonie officielle de déploiement de la dernière équipe régionale polyvalente d’alerte et de riposte aux épidémies, mise en place avec le soutien d’Expertise France, a été organisée à Conakry en présence du Premier ministre et du ministre de la Santé guinéens et des ambassadeurs de France et de l’Union européenne.

La Guinée a été le premier pays touché par l’épidémie d’Ebola début 2014. La France, partenaire historique du pays, a très rapidement déployé d'importants moyens humains et financiers pour aider le pays à faire face à cette épidémie sans précédent en Afrique de l’Ouest. Ce soutien s’est concrétisé par la mise en œuvre de 6 projets d’urgence et de post-urgence, sur financements du ministère des Affaires étrangères français et de l’Union européenne, confiés à Expertise France. Ces projets ont permis de soutenir le pays dans la lutte contre la propagation du virus et de renforcer ses capacités de surveillance, de diagnostic et d’intervention en cas de nouvelle épidémie.

Expertise France coordonne notamment le projet PREPARE de renforcement des capacités de réponse aux épidémies de la Guinée par la mise en place de 8 ERARE.

PREPARE vise à former, appuyer et accompagner le fonctionnement des 8 ERARE. Plus de 200 membres des ERARE ainsi que 240 autres professionnels de santé ont ainsi été formés par l’Institut Bioforce, puis déployés par la Sécurité civile française et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, en lien avec la Croix-Rouge guinéenne. Les 8 ERARE ont également bénéficié de matériels et d'équipements, dont 43 véhicules d’intervention, et d’une réhabilitation de leurs bâtiments.

L’équipe régionale de Conakry est la huitième et dernière ERARE à être déployée dans le pays.

Ces ERARE dépendent des directions régionales de la Santé et sont composées d’agents du ministère de la Santé guinéen, ce qui favorise l’appropriation locale du dispositif et garantit sa pérennité. Ce mécanisme est désormais le seul dispositif opérationnel de réponse rapide aux urgences épidémiques géré par les autorités guinéennes.

Plus largement, les projets portés par Expertise France en Guinée couvrent des problématiques telles que :

  • la gouvernance dans le champ de l’hygiène hospitalière et la prévention et le contrôle des infections ;
  • la constitution d’un réseau de laboratoires capables d’assurer le diagnostic et la surveillance des épidémies, ainsi que la formation et l’accompagnement des personnels de laboratoires ;
  • l’appui et la formation des Unités de protection civile, spécialisées dans le secours et l’assistance aux personnes et aux biens, qui collaborent avec les ERARE dans la lutte contre les épidémies.

L'ensemble de ces projets participe au renforcement durable du système de santé guinéen.

Retour en images sur la cérémonie

© Cellou Binani

Dernières publications