Saut au contenu

BIODEV 2030
Intégrer la biodiversité au développement dans 16 pays pilotes

print

Objectif

BIODEV 2030 soutient 16 pays pilotes dans l’adoption et la pérennisation d’engagements sectoriels visant à enrayer le déclin de la biodiversité et ses conséquences sur la prochaine décennie.
  • 10 M €
    BUDGET
  • 03/12/2019
    DEBUT DU PROJET
  • 24 mois
    DUREE

Depuis plusieurs années, le nombre d’espèces ne cesse de diminuer et les écosystèmes se dégradent en permanence. Un million d’espèces animales et végétales sont aujourd’hui menacées d’extinction. Or les écosystèmes nous procurent un grand nombre de biens et de services vitaux : nourriture, fibres, bois, séquestration carbone, régulation de l’eau, réduction des risques de catastrophes, etc. Au-delà d’affaiblir les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire, la santé et la qualité de vie à travers le monde, cette situation entraîne également des risques économiques et financiers.

Les actions visant à conserver et à gérer plus durablement les ressources naturelles progressent, mais restent insuffisantes pour enrayer les causes directes et indirectes de la dégradation de la nature. Il est aujourd’hui urgent d’inverser le déclin de la biodiversité et de préserver les écosystèmes.

Le projet BIODEV 2030 est né dans ce contexte, partant du constat que la biodiversité se situe au cœur des problématiques de développement durable et qu’elle doit donc être intégrée à chacun des secteurs économiques. Cela consiste à la prendre en compte de façon systématique dans les décisions politiques et pratiques qui reposent et influent sur elle ainsi qu’à tenir compte de ses incidences tout au long des chaînes de production et de valeur.

Objectifs de BIODEV 2030

Le projet BIODEV 2030 apporte son soutien à un groupe pilote de 16 pays partenaires. Il a pour principaux objectifs :

1) Prendre en compte la biodiversité dans les secteurs économiques stratégiques afin de réduire et d’éviter les pressions sur la nature dans la prochaine décennie.

2) Favoriser l’émergence de coalitions nationales et régionales, permettant de pérenniser les engagements sectoriels et d’encourager leur diffusion auprès d’autres pays.

Il mobilisera pour cela l’ensemble des acteurs de la société : acteurs étatiques, organisations de la société civile, secteur privé, citoyens, peuples indigènes et communautés locales.

 

Déroulement du projet

Financé par l’Agence française de développement, le projet BIODEV 2030 se déroulera en quatre étapes, sur une période de 2 ans.

 

Étape 1 : le diagnostic (2020)

Sur la base des résultats d’études scientifiques et de diagnostics restitués aux acteurs, de premiers scénarios seront discutés et co-construits lors d’ateliers de consultations qui réuniront des acteurs publics, privés et de la société civile des pays partenaires.

Des échanges auront lieu dans les pays cibles afin de déterminer les secteurs prioritaires, en évaluant leur impact sur la biodiversité et leur importance pour le développement économique.

 

Étape 2 : les dialogues et les négociations multi-acteurs (2020-2021)

Lors des ateliers de consultations qui réuniront les différentes parties prenantes, des engagements sectoriels volontaires seront proposés et discutés dans la perspective de la 15ème Conférence des parties de la convention sur la diversité biologique (CdP15 – CDB).

 

Étape 3 : l’intégration des engagements (2021)

Suite aux accords trouvés lors de la CdP15 – CDB, le projet participera à la déclinaison des engagements sectoriels pour la biodiversité dans les pays cibles. Cela passera notamment par la rédaction de documents d’engagement officiels qui formaliseront l’accord des différents acteurs publics, privés et de la société civile des pays partenaires.

 

Étape 4 :l’appropriation des engagements (2021)

Une fois les engagements formalisés, le projet accompagnera les acteurs publics, privés et de la société civile dans l’appropriation des documents d’engagement et dans leur mise en œuvre concrète.

 

En savoir plus sur le site du projet : www.biodev2030.org

Suivez le projet sur Twitter : @biodev2030