Saut au contenu

Programme régional d’appui dans le domaine des statistiques – Statistiques pour le partenariat oriental (STEP)
Améliorer la qualité des données statistiques officielles dans la région du partenariat Est européen

print

Objectif

Le projet vise à améliorer et harmoniser la production des données statistiques dans la région de l’Europe de l’Est et Caucase en les alignant aux standards européens, permettant ainsi de renforcer la prise de décision politique basée sur l’instrument statistique.
  • 4,7 M€
    BUDGET
  • 01/01/2019
    DEBUT DU PROJET
  • 34 mois
    DUREE


Les six pays du partenariat oriental – Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie et Ukraine – partagent un passé commun dans le cadre d’une économie centralisée. Bien qu’ils aient évolué à leur rythme dans des directions légèrement différentes, ils sont confrontés à des problèmes sociaux, des défis économiques et politiques communs.

Pour les affronter, il faut des informations fiables et à jour afin de guider l’élaboration des politiques publiques et de permettre leur évaluation. Les institutions impliquées dans la production et la diffusion de statistiques officielles jouent un rôle clé dans ce processus et les soutenir est primordial.

Les normes de l'Union européenne en matière de statistiques sont parmi les plus élaborées. L'UE cherche donc à soutenir les six pays du partenariat oriental dans leurs efforts pour aligner leurs systèmes statistiques sur les normes européennes.

La Commission européenne finance donc le projet STEP, qui est géré par Eurostat et mis en oeuvre par Expertise France en collaboration avec les instituts nationaux de statistiques d'Etats membres – l'Insee (France), ISTAT (Italie), KSH (Hongrie), Statistics Denmark (Danemark) et Statistics Lithuania (Lituanie).

Cette coopération génère une émulation positive entre pays, permettant de progresser ensemble vers plus de qualité et de comparabilité dans le domaine des statistiques. De plus et très souvent, un projet régional offre une plateforme propice pour l’identification et la dissémination des bonnes pratiques dans la région.

Ainsi, grâce au projet, il est prévu que les pays du partenariat oriental seront en mesure de mieux comparer leurs trajectoires et de développer de nouveaux liens de coopération.
 

En savoir plus sur l’appui d’Eurostat aux pays du Partenariat oriental

Trois grands résultats attendus


• Amélioration de la production et de la dissémination des données statistiques de qualité

Harmonisation accrue des méthodologies entre les pays du partenariat oriental et l’UE

Renforcement des capacités des instituts nationaux de statistiques par la mise en place des principes du Code des pratiques européennes en matière de statistiques.

Janvier-juin 2019 : phase de démarrage


Cette phase de démarrage prévoit une étude de l’existant et l’identification des secteurs prioritaires d’action dans chaque pays bénéficiaire.

Elle prévoit également des missions exploratoires de l’équipe d'experts dans les pays afin d’approfondir l’étude et échanger avec les partenaires sur les actions prioritaires à mettre en œuvre dans le cadre du projet. Cette phase aboutira sur la production d’un programme de travail sur la durée du projet, dans une optique régionale, subrégionale et nationale.

Ainsi, une mission à Armstat, l’institut national de statistiques arménien a eu lieu du 8 au 12 avril 2019. Des réunions techniques par secteur (business, agriculture, management, etc.) ont permis d'échanger sur la conformité du système national avec les standards européens et internationaux et identifier les lacunes et les besoins de ces équipes en termes d’assistance technique. 

Lors de cette mission l’équipe de projet a été également reçue à l’ambassade de France à Erevan. L'ambassadeur, Jonathan Lacôte, a salué le travail d’Expertise France en Arménie et plus globalement dans la région à travers le projet STEP et a exprimé son intérêt et soutien pour le développement des relations bilatérales entre l’Arménie et la France dans le domaine de l’assistance technique.